Tuesday, February 14, 2006

MEILLEUR ARTISTE AFRIQUE DE L'OEUST (CORA 2001)





COUMBA GAWLO EN ACOUSTIQUE
La chanteuse sénégalaise Coumba Gwalo Seck, une des meilleures voix féminines du rythme mbalax (rythme populaire au Sénégal), s'est investie dans la musique acoustique et est également devenue une passionnée de la guitare. Lors d'un concert samedi soir à l'Institut culturel et linguistique Léopold Sédar Senghor (Ex Centre culturel français de Dakar), l'artiste a présenté, la guitare en bandoulière, quelques morceaux de musique acoustique au public. Elle a repris certaines chansons célèbres, en version acoustique, notamment Sey dou choix et Malaïka de la vedette sud-africaine Myriam Makéba. Accompagnée par une chorale et son orchestre, Coumba Gawlo a été applaudie par le public qui découvrait l'artiste dans ses nouveaux habits acoustiques. «En décidant d'apprendre à jouer à la guitare, j'ai voulu mieux comprendre le langage des musiciens», a confié Coumba, à la fin du concert, reconnaissant «qu'il faudrait être doublement concentré pour jouer à la fois à la guitare et chanter». Elle a annoncé que des titres acoustiques seront sur son prochain album dont elle n'a pas révélé la date de la sortie. «En faisant de l'acoustique, je montre que je ne reste pas fermée à d'autres musiques», a souligné l'artiste. Pendant le concert qui a duré près de quatre heures, Coumba Gwalo a également chanté des morceaux de son répertoires dominé par des sonorités mbalax. Née en 1972, Coumba Gwalo été révélée au public sénégalais en 1986, après avoir été consacrée Voix d'or avec Soweto, une chanson écrite par son père. En 1998, elle enregistre l'album Yo Malé avec Patrick Bruel. Cette production, qui comportait le titre Pata Pata, une reprise de la chanson célèbre de Myriam Makéba, a connu un succès international en obtenant des disques d'or et de platine. Coumba Gwalo a été élue meilleure artiste de l'Afrique de l'Ouest aux Koras Awards 2001 à Sun City, en Afrique du Sud, avec son album Sa Lii Sa Léé. (Pana)

0 Comments:

Post a Comment

<< Home